skip to Main Content

Test – Samsung Galaxy S7

Test – Samsung Galaxy S7

Avec son Galaxy S7, Samsung reprend les bonnes bases du S6 en améliorant certains points clés pour contenter le plus grand nombre. Est-ce suffisant pour en faire le nec plus ultra des smartphones ? Nous répondons à cette question, dans notre test du Samsung Galaxy S7.

La fiche technique du Galaxy S7 est une évolution en douceur par rapport à celle du S6. Reprenant la même base, tous les points ou presque sont améliorés. La taille et la définition d’écrans sont identiques, mais les bordures sont un peu plus fines sur le nouveau-né de chez Samsung. Meilleur processeur, nouveau capteur Dual Pixel et un retour remarqué pour le port microSD et l’étanchéité avec une certification IP68.

Design : plus abouti que jamais

Garder le dos en verre et le cadre en aluminium du S6, et améliorer le design et l’ergonomie sur différents points, voilà la direction prise par Samsung pour le design de son Galaxy S7. Le positionnement des boutons et des capteurs ne change pas, mais l’écran 2,5D vient plus que jamais épouser le cadre du téléphone. Les bordures légèrement plus fines lui font profiter d’un meilleur ratio taille/écran de 72,1 %, contre 71,7 % pour son prédécesseur.

Le capteur d’empreinte est toujours situé directement sur le bouton home. Il se montre très rapide et facile à configurer. Vous pouvez ajouter jusqu’à quatre doigts et son positionnement a l’avantage de ne pas avoir à prendre le téléphone en main pour le déverrouiller.

Cette version noire est vraiment noire et plus bleu foncé comme l’était son prédécesseur. En revanche, les traces de doigts sont toujours de la partie. Vous allez devoir mettre une coque ou garder un chiffon en. Attention également, la surface en verre glisse beaucoup.

Le cadre en aluminium a de jolies courbes, il se laisse volontairement envahir par le dos du téléphone. Les touches de contrôle du volume sur la tranche gauche sont placées un peu trop hautes pour une prise en main parfaite. Sur la droite, le bouton de mise sous tension tombe lui parfaitement sous le pouce (si vous êtes droitier).

La tranche inférieure accueille la prise casque 3,5 mm, le port microUSB 2.0, qui n’est pas de type C (cela aurait été un plus pour l’ergonomie), le micro pour les appels et la grille du haut-parleur. Au-dessus, le micro pour la réduction du bruit, et (ô joie !) le port qui accueille la carte nano SIM et la carte microSD pour étendre la mémoire de stockage jusqu’à 200 Go.
Un design très réussi, très abouti, et une bonne prise en main pour ce Galaxy S7 qui sait rester compact avec ses 5,1 pouces. On regrette simplement un dos en verre glissant et salissant, des touches du volume trop hautes, et l’absence d’USB Type C.

Étanchéité :

Les nouveaux Galaxy S7 sont étanches grâce à une certification IP68. Vous pouvez donc sans craindre prendre votre bain avec ou aller à la piscine, à condition que la pression ne soit pas trop forte et que cela n’excède pas les 30 minutes. Je vous laisse découvrir notre test d’étanchéité en vidéo !

Écran : une excellente qualité d’affichage

Un écran Super AMOLED de 5,1 pouces avec définition Quad HD 2560 x 1440 pixels et une énorme résolution de 577 ppp, voilà ce que propose le Galaxy S7. Les noirs sont infinis, le contraste énorme. L’écran offre une excellente colorimétrie, que vous pourrez apprécier en réglant le mode d’affichage sur « basique ». Le mode adaptatif par défaut flatte la rétine, mais affiche des couleurs un peu trop vives.

La luminosité maximum est très importante et le téléphone permet de monter très haut lorsque vous êtes en luminosité automatique et exposé à une forte source lumineuse. Le tout reste très lisible et les reflets de l’écran restent suffisamment maîtrisés pour profiter de votre téléphone, même avec un grand soleil. Les angles de visions sont bien sûr au top. De quoi imposer le Galaxy S7 comme un des meilleurs écrans de cette année, sans aucun doute.

Performances : au top !

Comme la version Edge, le Galaxy S7 embarque le tout nouveau SoC Samsung Exynos 8890 de huit cœurs qui a la particularité d’être composé de quatre cœurs Cortex A53 cadencés à 1,6 GHz, mais également de quatre cœurs Exynos M1 cadencés à 2,3 GHz fabriqués en interne, une première. Le processeur se montre extrêmement puissant, tout en offrant une consommation d’énergie maîtrisée grâce à sa gravure 14 nanomètres.
Dans les benchmarks théoriques, les scores du S7 sont très proches de ceux de la version Edge. On constate un excellent 131403 sur AnTuTu ou encore 29031 sur 3DMark au test Ice Storm Unlimited. En revanche, nous avons remarqué une petite différence au niveau des performances 3D entre le S7 et le S7 Edge.

Retenez que le Galaxy S7 est extrêmement performant, y compris en 3D. Au quotidien, il se montre très réactif, l’interface est très fluide et le multitâche très efficace, notamment grâce aux 4 Go de RAM.

Interface : TouchWiz au meilleur de sa forme

Le Galaxy S7 est livré directement sous Android 6.0.1 Marshmallow accompagné de la dernière version de TouchWiz. Si on reconnaît les icônes rondes et le design caractéristiques des derniers smartphones Galaxy, nous voulions vous montrer à quel point l’interface peut être modifiée avec les thèmes proposés sur le téléphone et le store dédié.
Sur la première capture, vous voyez ainsi le thème de base sur la droite, et un autre thème « Material Design » sur les autres captures qui vient changer les icônes, mais également l’apparence des paramètres ou encore le fond d’écran. Si vous n’aimez pas le design basique de TouchWiz, vous trouverez largement chaussure à votre pied dans les thèmes.

Concernant les performances de l’interface, on peut vous garantir que TouchWiz a encore franchi un cap avec une réactivité à toute épreuve. Tout se lance très rapidement, sans aucun ralentissement, y compris avec beaucoup d’applications en tâche de fond.
Un mot sur le mode Always On Display qui est une des nouveautés des S7. Ce mode permet d’afficher l’horloge, le calendrier ou une image de manière permanente, comme un écran de veille. La technologie AMOLED n’éclairant pas les pixels noirs, ce mode se veut économe en énergie. Dans les faits, cela consomme en effet peu, mais cela consomme quand même.

Oui vous avez le confort d’avoir l’heure ou la date sans avoir à toucher au téléphone, mais il faudra accepter de perdre environ 5 % de batterie sur une journée de 8h simplement avec cette fonction. À vous de voir si vous pensez que cela en vaut la chandelle, ou pas.
Sur l’écran de gauche, vous avez toujours un flux d’actualité (désactivable), mais qui n’est plus pris en charge par Flipboard. Cette fois il s’agit de « Upday », un service de Samsung. C’est plutôt esthétique et l’information s’affiche en fonction de vos centres d’intérêt.

Le panneau des raccourcis est un peu plus sobre que sur la version précédente de TouchWiz avec des icônes rondes sur fond blanc (avec le thème par défaut). Sur la capture que vous voyez, le thème Material Design choisi affiche simplement les icônes sur fond gris.
L’interface TouchWiz regorge d’autres fonctionnalités plutôt utiles comme le mode à une main, le multifenêtres, la gestion des permissions, le Smart Manager, le transfert des données depuis votre ancien téléphone grâce à un petit adaptateur USB bien pensé présent dans la boite ou encore le lecteur d’empreinte.

Audio et Multimedia

Les écouteurs intra-auriculaires fournis dans la boite associée à la prise casque 3,5 mm offrent une excellente qualité de son. Une fois branché, vous avez accès à différents réglages dans les paramètres comme la possibilité d’activer le convertisseur UHQ ou encore l’effet surround. Un égaliseur audio est également de la partie.

Concernant le haut-parleur, il propose un son puissant, mais une distorsion forte au-delà des 70 % du volume maximum. Son positionnement est également compliqué lorsque vous tenez le Galaxy S7 à l’horizontale pour jouer ou regarder une vidéo, il est très facile dans cette position de l’obstruer.
Dans la partie logicielle, on regrette le départ des applications Musique et Vidéo qui étaient pratiques. Il faudra maintenant passer par Google Films et Musique, ou télécharger vous même des applications alternatives sur le Play Store.

Le Game Launcher et les Games Tools sont également des nouveautés notables sur le Galaxy S7. Si vous êtes joueurs vous apprécierez retrouver le launcher qui est en fait un hub regroupant vos jeux, vous en proposant de nouveaux, ainsi que des vidéos associés à votre activité de joueur. Il sera également possible de limiter le nombre d’images par secondes ou la résolution des jeux pour préserver l’autonomie.

Les Games Tools s’affichent eux dans les jeux, sous forme d’une fenêtre flottante offrant différentes options comme couper les notifications, bloquer les touches, prendre une capture d’écran, ou encore enregistrer votre session de jeu tout en jouant comme sur Twitch.

Réseau et GPS

Compatible avec la 4G LTE de catégorie 9 offrant des débits maximums de 450/50 Mbp/s, vous n’aurez aucun mal à profiter de la 4G+, avec toutes les bandes de fréquences françaises. Aucun problème concernant la qualité des appels entrants et sortants.
Wi-Fi, Bluetooth, NFC et tous les modes de connexion de dernière génération sont présents… sauf l’infrarouge ! L’accroche GPS n’a posé aucun problème avec un premier fix au bout de 5 secondes, ce qui est très rapide, le tout avec une précision de 12 mètres.

Appareil photo : deux nouveautés majeures

L’application photo du Galaxy S7 est la même que sur le S6. Elle est très complète. Le mode automatique est simple à prendre en main, la capture est extrêmement rapide. L’ouverture rapide de l’application en appuyant deux fois sur le bouton home est toujours disponible. Une des meilleures nouveautés du S6 est donc conservée sur le S7.

De nombreux modes de prise de vue sont disponibles, y compris le très intéressant mode Pro. Il vous donnera la main à toutes les options qui parlent aux photographes aguerris. Le support du format RAW pour de l’édition photo plus poussé est également possible, veillez simplement à ajouter une carte microSD pour l’espace de stockage.
Le capteur du Galaxy S7 fait 12 mégapixels, c’est donc moins que celui du S6 et ses 16 mégapixels. S’il en résulte une légère baisse de résolution des clichés, cela est difficilement perceptible à l’œil nu, et le nouveau capteur Dual Pixel du S7 à d’autres atouts dans sa manche.

La première grosse nouveauté, apportée par le Dual Pixel, est la mise au point instantanée. Lorsque vous passez d’un sujet à l’autre, la mise au point se fait en moins d’une seconde, y compris en faible luminosité. C’est impressionnant d’efficacité et particulièrement utile pour capturer rapidement l’instant. La balance des blancs est très bien réglée et les couleurs sont naturelles.

La seconde amélioration vient de l’ouverture f/1.7 qui permet d’afficher plus de détails et de moins dégrader l’image sur les photos de nuit. Le résultat est très convaincant avec des clichés en faible luminosité qui gardent un bon niveau de détails. Le bruit que l’on a l’habitude de voir dans ces conditions de capture est ici très bien maîtrisé.

Vous l’aurez compris, le Galaxy S7 fera déjà partie des meilleurs photophones de l’année 2016, et nous n’en attentions pas moins de la part du dernier smartphone haut de gamme de Samsung. Pour retrouver d’autres exemples de photos, je vous renvoie vers notre test du Galaxy S7 Edge qui partage le même capteur.

Autonomie : il s’en sort bien

Le Samsung Galaxy S7 est équipé d’une batterie de 3000 mAh, soit 600 mAh de moins que la version Edge, qui a également un écran plus grand (5,5 pouces). Le Galaxy S6 a quant à lui une batterie de 2550 mAh. Après avoir passé quelques jours avec, on peut vous dire que le Galaxy S7 a une bonne autonomie.

Légèrement au-dessus de celle du Galaxy S6, et en dessous de celle du S7 Edge qui est capable de tenir 2 jours sans trop d’effort. Le Galaxy S7 tiendra en moyenne 1 journée et demie. Comptez une journée complète si vous le sollicitez beaucoup et que vous utilisez certaines fonctions comme le Always On Display ou encore le Smart Stay.
L’autonomie du Galaxy S7 est donc bonne, sans être excellente. Vous pouvez bien sûr le pousser un peu plus dans ses retranchements en utilisant un thème noir qui tire parti de l’écran Super AMOLED, ne pas activer l’Always On Display et jouer du mode avion et économie d’énergie quand vous dormez par exemple.

Contactez-nous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Back To Top